Blockchain : un nouveau souffle de cybersécurité chez les avocats

16 Mai 2022 LegalProd Blockchain

Savez-vous où partent vos données lorsque vous envoyez un fichier par mail ? Pouvez-vous garantir à votre client la confidentialité de vos échanges et de ses informations ?

 

Savez-vous que selon une étude d’Euler Hermes menée en 2021, 43 % des cyberattaques viseraient les petites entreprises, une cible de choix puisqu’elles sont peu ou mal armées pour se défendre.  Par ailleurs, deux entreprises sur trois ont subi au moins une tentative de fraude en 2021. Et si c’était votre cabinet ?

 

Vous l’aurez compris, les hackers ne se reposent pas, et il est devenu essentiel pour tous les professionnels de se soucier du sujet de la cybersécurité. A plus forte raison quand leur activité repose sur la confidentialité des données et un archivage minutieux!

 

Pour vous, on a mis en lumière une technologie qui révolutionne la cybersécurité : la Blockchain.

 

Blockchain, kézako ?

Vous avez peut-être déjà entendu ce terme, et peut-être entendu des explications qui vous ont laissé(e) dans le flou. On va être sympa, on vous explique la Blockchain en quelques mots.

 

La Blockchain c’est une base de données qui garde en mémoire tous les échanges effectués entre ses utilisateurs. Chaque utilisateur est identifié par un procédé cryptographique, inviolable. Chaque échange de données est consigné dans un réseau informatique disséminé dans le monde entier, constitué de « nœuds ». Les nœuds sont les parties individuelles de la structure de données de la blockchain.

 

La sécurité des données hébergées sur ces nœuds est assurée par un système d’authentification des données. Selon le type de transaction, la validation des transactions pourra être gérée par des algorithmes, ou par ce qu’on appelle des mineurs (personnes physiques). Généralement, les transactions impliquant des cryptomonnaies sont validées par des mineurs, celles impliquant d’autres données sont validées par des algorithmes.

 

Chaque fois que les parties prenantes ajoutent une information sur la base de données, un algorithme ou l’ensemble des mineurs authentifient et valident cette information, et elle est ajoutée dans la base, sous la forme d’un bloc de données chiffrées (par hashage cryptographique, si vous voulez tout savoir).

 

C’est ce système de validation décentralisé qui garantit une intégrité totale des données, sans falsification possible. L’ensemble des échanges effectués est ainsi ajouté à la « chaîne de blocs » au fur et à mesure, permettant un archivage fiable.

 

Autrement dit, la Blockchain est une merveille de technologie pour toutes les activités qui cherchent à sécuriser des données et à rassurer leurs clients sur leur confidentialité. Et vous l’aurez compris, en tant qu’avocat, être irréprochable sur sa sécurité informatique et sur son archivage, c’est réduire les contentieux, et les problèmes. La Blockchain a donc une longue vie qui l’attend auprès des avocats mais aussi des autres métiers du droit.


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion