Être avocat et faire le choix du digital

10 Mai 2022 LegalProd Digitalisation

Depuis quelques années, les métiers du droit connaissent une mutation. Parce que le client est de plus en plus exigeant en termes d’expérience client, de réactivité et de transparence, les acteurs de l’innovation n’ont pas tardé à s’emparer de cette nouvelle opportunité. Peut-être avez-vous entendu les termes « Intelligence Artificielle », « Machine learning », « Blockchain », « Avocat augmenté » ? Non, il ne s’agit pas de termes réservés aux geeks. Ces concepts vont vous changer la vie, et celle de vos clients.

Si le savoir-faire et l’expertise de l’avocat ne peuvent être remplacés, les méthodes d’exercice de la profession offrent de grandes marges d’amélioration. A l’ère du zéro papier, les outils digitaux se sont fait une place dans le monde juridique. Derrière cette dynamique ? Les Legaltech, cheffes de file d’un mouvement de digitalisation des activités légales, qui sont en pleine transition digitale.

Quel est l’intérêt, pour un avocat, de digitaliser son activité en choisissant un de ces nouveaux logiciels?

 

1- Générer du business en s’adaptant aux besoins des clients 

Aujourd’hui, tout se dématérialise. Nous sommes tous en permanence sur nos smartphone, surchargés de travail. Le client d’un cabinet d’avocat a besoin que son avocat soit réactif, de pouvoir accéder aux documents du dossier facilement et de façon sécurisée. Il est devenu essentiel de s’équiper d’une GED et d’une interface de communication, sans lesquelles l’expérience client ne peut être fluide. Et vous le savez, une expérience client réussie augmente votre taux de recommandation, et donc stimule votre business !

 

2- Mieux s’organiser pour mieux travailler

Utiliser un logiciel de gestion adapté permet un meilleur suivi des projets et une meilleure transparence vis-à-vis du client. C’est précisément ce que les clients demandent. Une étude de la société Justifit nous apprend que 55% des collaborations « ratées » entre des avocats et leurs clients sont dûes soit à un mauvais suivi du dossier, soit par un manque de communication et de réactivité. S’équiper correctement, c’est piloter efficacement.

 

3- Valoriser son travail en automatisant les tâches à faible valeur ajoutée 

Si vous êtes avocat, vous savez de quoi nous parlons. Finies les galères de facturation et la gestion fastidieuse de vos temps, sachez qu’aujourd’hui des logiciels peuvent vous faciliter la vie. Alors pourquoi s’en priver ?

 

Vous l’aurez compris, réussir la transition digitale de son cabinet ne relève pas d’un effet de mode, mais d’une réponse à un réel besoin exprimé par des clients de plus en plus connectés. Ce besoin, vous le ressentez peut-être aussi. N’hésitez plus, sautez le pas et faites entrer votre cabinet dans l’ère digitale !

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion